Vivre avec soi, premier pas vers le développement personnel

La lecture dont je choisi de vous parler pour commencer est « Vivre avec soi : Apprendre à mieux  nous connaitre et à nous respecter » de Jaques Salomé.

J’ai choisi de lire ce livre parce que le titre même m’a inspiré. Quelle meilleure chose à faire en s’engageant sur le chemin du développement personnel, que d’apprendre à vivre avec soi-même. Apprendre à se connaitre, se tolérer, être authentique et dans le respect de soi. Soigner sa relation avec soi-même avant de penser à soigner ses relations avec les autres. Car c’est bien avec soi qu’on passe la majeure partie de son temps.

Au cours de ce livre, Jaques Salomé, à travers de courtes chroniques, nous embarque dans la découverte des « petits tiroirs » de notre monde intérieur. Des tiroirs qu’on pourrait ignorer toute une vie si on ne se pose pas les bonnes questions, et si on ne prend pas le temps de l’introspection personnelle.

Il nous accompagne, avec une grande délicatesse, et des fois avec le cran qui est de mise, à prendre conscience des rapports d’abus qu’on peut entretenir avec nous-mêmes en occultant des parts de nos êtres,  en ignorant nos besoins et en entretenant des croyances sans explorer leur source et le moment de leur naissance chez nous.

 Il nous guide également dans la compréhension de certains mécanismes de défense, et d’autres de fuite, qui vont nous déresponsabiliser, quand la prise de conscience ultime est de se rendre compte de sa propre responsabilité dans chaque situation vécue. Parce qu’au final, ce n’est pas tant la circonstance, mais comment nous choisissons de la vivre.

Il va ainsi tracer un petit voyage à travers les méandres de l’être, et nous y entrainer en décortiquant l’apparent jusqu’à arriver aux recoins où se cache la source des maux. Il nous invite à revoir notre enfance avec un recul, et un œil bienveillant pour y déceler les vérités que nous avons enfouies, et qui aujourd’hui font notre vie adulte.

Il va aussi nous rendre compte de la difficulté qui est d’être soi-même. Il nous invite ainsi à reconnaitre en nous ces mécanismes qui nous freinent à être authentiques, en partant de la difficulté de dire non chez certains, à la difficulté de recevoir chez d’autres, tout en passant par les mécanismes de répressions et les difficultés de devenir autonome.

Il nous emmène ensuite vers les relations que nous avons avec les autres, et nous amène vers la compréhension que toute relation avec l’autre et avant tout relation avec soi. Parce que les rapports que nous finissons par établir avec les autres ne sont que le miroir de ce qui se passe en nous et de la relation que nous entretenons avec nous-mêmes.

Ensuite il nous compte avec poésie les petits bonheurs de la vie. Il nous invite à reconnaitre ces instants qui peuvent paraitre anodins, mais qui portent en eux l’infini du moment présent, et le germe de la joie. Il nous guide vers le rêve et vers le foisonnement des sens et des passions.  «  Prenez le risque de vous respecter et de vous aimer » dit-il après nous avoir énuméré des règles de vie, d’amour, de pardon, d’écoute, d’affirmation et de reconnaissance.

Ce livre est une invitation à l’amour et à la réconciliation avec soi. Je vous invite à le lire et à vous imprégner de la quiétude que ces pages apportent.

Continue Reading
1 8 9 10