De la visualisation à la concrétisation : un parcours

Aujourd’hui, on nous parle souvent de l’importance de visualiser nos objectifs pour les réaliser. Mais le chemin entre la visualisation et la concrétisation reste mystérieux et habillé d’un mysticisme qui nous échappe.

L’imagination humaine est fertile et malléable. On peut donc pour une seule action imaginer un nombre infini d’issues possibles, mais aussi des issues qui peuvent paraître improbables ou même impossibles.

Les plus grandes réalisations de l’espèce humaine ont pris source dans l’imagination fertile de quelqu’un qui a persisté à rendre l’impossible possible.

Pour prendre un exemple simple et concret. L’idée de voler chez l’Homme a du paraître pour le moins « folle » à sa naissance. Mais quelqu’un a pris à cœur de chercher le moyen de la concrétiser. Et c’est bien là que se passe toute la magie : trouver un moyen.

Une fois le rêve visualisé dans sa splendeur et qu’on arrive à s’y projeter, on sait où on veut aller. L’étape naturelle qui suit est de se poser la question : comment je peux y arriver ?

Tout le monde fait une marche arrière  à ce moment là. C’est tout à fait naturel et même constructif : un retour dans le moment présent est un retour au concret, à ce que l’on a aujourd’hui. Ici, deux comportements différents se forgent :

  • Le premier c’est d’imaginer les étapes à suivre pour arriver à cet état escompté : ces étapes incluant des obstacles à surmonter, des ressources internes ou externes à mobiliser et des talents à mettre en avant ou à développer. Ce voyage débute dans le mental, puis nous sort vers la réalité et une concrétisation graduelle du rêve.
  • Le deuxième c’est d’imaginer une autre issue : Le rêve ne se réalise pas. Et à partir de là, imaginer toutes les étapes qui mènent vers la non-concrétisation. S’en suit une dramatisation de l’avenir qui va employer diverses peurs pour conclure : «Je ne peux pas y arriver». Si on en reste là, tout le voyage se sera passé dans le mental et on n’en sera jamais sorti.

Souvent, nous allons basculer d’un comportement à l’autre. Et à chaque fois que nous nous retrouvons face à l’échec, il suffit de s’arrêter un moment, et de se rappeler que le chemin vers la réussite est souvent pavé de plusieurs échecs. Il n’y a jamais un seul moyen de réussir, mais une multitude de chemins que nous pouvons entrevoir si nous laissons libre cours à notre imagination.

Pour conclure, je vous souhaite à tous de rêver et de concrétiser vos rêves.

Continue Reading

Repoussez vos limites

goethe-citation-2-copie

En ayant la curiosité et le courage d’explorer ce que nous croyons être nos limites, nous découvrons souvent qu’elles sont attachées à des perceptions que nous avons de nous-mêmes et que nous pouvons dépasser en employant les bons moyens. Explorons donc nos limites , défions les, repoussons les :  Les murs qui s’étaient érigés en obstacles s’effondreront pour dévoiler notre vrai potentiel.

Continue Reading