Une saison

Ainsi va le monde : tout ce qui est change. Et si vous arrivez à observer la nature, vous arriverez à la profonde compréhension que la mort d’une chose est la naissance d’une autre. Rien n’est permanent. Tout se transforme. Alors si quelque chose enclenche votre peine, rappelez-vous qu’elle aura une fin comme tout autre chose. Et qu’après cette fin votre joie pourra renaître. Et que tant que nous vivons, nos joies seront remplacées par des peines, et nos peines par des joies. Ainsi va le monde.

You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *